Maxime Lambrecht est chercheur en éthique et en droit de l’Internet, actuellement chargé de cours invité à l’Université catholique de Louvain et chercheur post-doctoral à Sciences Po Paris. Juriste et philosophe de formation, il a défendu en 2015 une thèse de doctorat intitulée « Droit d’auteur et ouverture de l’environnement numérique : responsabilité sociale contre législation ? ». Ses travaux de recherche portent sur le droit d’auteur et le droit de l’information, et touchent à des sujets comme les licences libres et open source, les libertés sur Internet, les cryptomonnaies et les plateformes collaboratives en ligne.

Guest post | Au-delà de l’attentisme, une voie expérimentaliste pour l’avenir du droit d’auteur ?

Pourquoi protéger les droits d’auteur ? A moins d’être partisan des justifications lockéennes de la propriété intellectuelle (et d’être prêt à assumer leurs conséquences radicales dans le domaine de la propriété matérielle), nombreux sont ceux qui répondraient que la justification la plus forte réside dans l’argument de l’incitation à la création : sans la possibilité pour les …